Trainées de condensation

Contexte

Analyser les suies pour comprendre leur impact sur l’environnement

L’ONERA a mené avec Safran en 2013 et 2014 une campagne de mesure pour caractériser les suies en sortie de turboréacteur selon différents régimes de fonctionnement caractéristiques des phases de vol : approche, décollage, montée et vol croisière. Ces suies "aéronautiques", ont ensuite été reproduites en laboratoire. Objectif : étudier précisément la dynamique de formation de la glace autour de ces particules de taille nanométrique. Ce mécanisme est en effet connu pour être à l’origine de la formation de traînées de condensation, pouvant évoluer en formations nuageuses de type cirrus, préjudiciables sur le climat.

PHYWAKE : l’ONERA référent « tourbillons de sillage », pour mieux gérer le trafic et comprendre leur impact sur le climat

La DGAC – Direction générale de l’Aviation civile – a souhaité que l’ONERA engage des actions de recherche fondamentale afin de faire progresser la connaissance des systèmes de tourbillons à l’aval des avions de transport civil. Il s’agit d’une part de renforcer l'expertise de la France auprès des autorités internationales en matière de règles de séparations entre avions et d’autre part de développer un savoir-faire sur la prédiction de l'impact climatique des traînées de condensation. Un des axes de recherche est la simulation des tourbillons et des traînées de condensation avec les grands logiciels ONERA comme CEDRE.